La ministre de la Santé du Canada mise au défi de défendre une science indépendante et de solides normes éthiques

Demande à la Ministre de tenir un examen indépendant et transparent du pesticide le plus utilisé au Canada: le glyphosate

Communiqué de presse: 18 décembre 2018

Des groupes et des individus engagés dans la défense des droits, de l’environnement et de la santé publique ont envoyé une lettre ouverte à l’honorable Ginette Petitpas Taylor, l’exhortant à défendre une science indépendante et de solides principes éthiques, tel que promis lors de sa nomination comme ministre de la Santé du Canada par le Premier ministre Trudeau.
Ces groupes et individus demandent à la ministre de tenir un nouvel examen indépendant du pesticide le plus utilisé au Canada, à savoir l’herbicide à base de glyphosate, déclarant que son homologation en 2017 par Santé Canada était profondément déficiente tant au plan scientifique qu’éthique.

La ministre étudie actuellement la possibilité de procéder à un nouvel examen indépendant.

Les signataires de la lettre, souhaitent vivement un tel examen indépendant pour dénouer ce très sérieux problème d’intégrité de la science et de la politique de santé publique du Canada.